• Action sociale

    Action sociale

  • Action sociale

    Action sociale

Actions Sociales

Les publics aidés+

Le CCAS reçoit une grande diversité de publics avec des problématiques et des besoins parfois très différents. Si vous habitez DINAN et que vous éprouvez des difficultés matérielles, sociales ou financières, nous pouvons vous aider.

Nous assurons votre accueil que vous soyez une personne âgée, une personne en situation de handicap, un jeune retraité, un étudiant, un jeune en insertion, une famille, une personne isolée (avec ou sans enfant), une personne sans domicile fixe, un demandeur d’asile, ou tout simplement une personne qui souhaite être aidée, conseillée ou orientée…

Nous vous informerons sur vos droits en matière de ressources, de santé et d’aide sociale, et nous pourrons vous proposer le cas échéant des secours pour vous aider à faire face à un imprévu ou une difficulté momentanée. Nous disposons également de services d’aide à domicile et de solution d’hébergement pour assurer votre confort et votre sécurité.

LES REVENUS DE SOLIDARITE - LE SOUTIEN A L’AUTONOMIE FINANCIERE+

Le Revenu de Solidarité Active (R.S.A.)

Vous avez plus de 25 ans et vous résidez en France de manière stable et effective. Vous n’êtes pas étudiant, en congé (parental, sabbatique), ou en disponibilité, et vous disposez de ressources inférieures au plafond du RSA. Vous pouvez obtenir une aide différentielle qui vous garantit un revenu minimal de subsistance (559.74 €/mois pour une personne seule au 1er avril 2019).

Le versement est conditionné à vos démarches d’insertion ou de recherche d’emploi.

Pour y prétendre, vous devez fournir :

  • Un justificatif de domicile.
  • Un justificatif d’identité ou un titre de séjour.
  • Votre avis d’imposition.
  • Le justificatif de vos revenus et de votre patrimoine (avis de pensions, de capitaux placés, de rentes…).


Le CCAS peut vous aider à constituer le dossier et à le transmettre à la CAF ou à la CMSA pour instruction.

 

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (A.S.P.A.)

Vous avez ou aurez bientôt plus de 62 ans. Votre situation personnelle ou votre carrière ne vous a pas permis de cotiser suffisamment pour votre retraite, et vos ressources sont trop faibles. Vous pouvez obtenir un complément de ressources mensuelles afin de vous assurer une retraite minimale (868.20 € pour une personne seule au 1er Janvier 2019).

L’attribution de l’ASPA déclenche cependant deux conséquences : la récupération sur succession des sommes versées dans la limite de votre part de patrimoine et la participation des enfants au titre de leurs statuts d'obligés alimentaires. Pour y prétendre, vous devez fournir :

  • Votre avis d’imposition.
  • Le justificatif de vos revenus et de votre patrimoine (avis de pensions, de capitaux placés, de rentes…).
  • Les coordonnées complètes de vos enfants.


Le CCAS peut vous aider à constituer le dossier et à la transmettre à la CARSAT ou la CMSA pour instruction.

 

L’Allocation Adulte Handicapé (AAH) et ses droits associés

Si vous êtes en situation de handicap, que vous soyez salarié ou non, vous pouvez bénéficier d’un complément de revenus pour vous garantir un revenu minimal de subsistance (860 € au 1er Novembre 2018).

Pour y prétendre vous devez :

  • Attester d’une résidence en France de manière stable et effective.
  • Justifier d’un titre de séjour en cours de validité si vous êtes étranger.
  • Avoir plus de 20 ans (16 ans sous certaines conditions).
  • Avoir un taux d’incapacité d’au moins 80 % reconnu par la CDAPH (ramené à au moins 50 % si votre handicap restreint substantiellement et durablement votre accès à l’emploi).
  • Ne pas percevoir de pension d’invalidité ou de rente accident du travail supérieur au plafond.
  • Avoir des ressources annuelles inférieures au plafond.

Des ressources peuvent compléter l’AAH :

  • Le complément de ressources (CR) : vous pouvez en bénéficier si vous bénéficier d’un logement indépendant, si vous n’exercez pas d’activité professionnelle, si vous n’avez pas atteint l’âge de la retraite, si votre taux d’incapacité est reconnu par la CDAPH supérieur à 80%, si votre capacité de travail est reconnue par la CDAPH inférieure à 5 %.
  • La Majoration pour la Vie Autonome (MVA).
  • L’exonération de la taxe d’habitation et la réduction sociale téléphonique.
     

La domiciliation :

Vous n’avez pas d’adresse ou de domicile à déclarer mais vous avez des liens avec la commune de DINAN. Le CCAS peut, gratuitement et pour une durée d’un an, vous ouvrir une domiciliation pour vous permettre d’accéder à vos droits et vos prestations et recevoir du courrier. Vous vous engagez néanmoins à vous manifester auprès du service au moins une fois tous les trois mois pour maintenir son ouverture. Nous vous conseillons néanmoins de nous contacter plus régulièrement afin de vous assurez de ne pas perdre vos droits sociaux ou de ne pas manquer une correspondance décisive. Nous conservons votre courrier cacheté dans une boite aux lettres individuelle, et nous vous le restituons lors de votre passage à l’accueil.

 

L’aide au surendettement

Vous êtes un particulier, vous avez accumulé des dettes (non professionnelles) et vous êtes dans l’impossibilité de les honorer. La commission de surendettement des Côtes d’Armor peut gratuitement, en fonction de votre situation et avec l’accord de vos créanciers, organiser le rééchelonnement de vos paiements, ou parfois l’effacement partiel ou total de vos dettes.

Pour y prétendre vous devez :

  • Fournir l’état de vos ressources et de vos charges.
  • Fournir l’état de vos dettes : échéances de prêts immobiliers, échéances de prêts à la consommation, impayés de loyers, arriérés d’impôts sur le revenu, etc…
  • Fournir l’état de vos biens et de votre patrimoine.
  • Justifier de votre situation conjugale et familiale.

La commission sera sensible à votre bonne foi, c'est-à-dire d’avoir été sincère dans vos déclarations et de ne pas avoir sciemment organisé votre insolvabilité.

Le CCAS peut vous aider à constituer le dossier et le transmettre à la commission (située au siège de la Banque de France). En complément, une aide financière facultative peut éventuellement être instruite par le service (voir l’item Solidarité- Action Sociale, rubrique Aide Sociale facultative).

 

Les Aides à la mobilité

Vous n’avez pas de moyens de transport et/ou vous éprouvez des difficultés pour financer vos déplacements. Votre mobilité est indispensable pour réaliser vos démarches administratives, assurer votre suivi médical, ou accéder à une formation ou un emploi.

Le CCAS peut ponctuellement vous aider en vous attribuant des bons de transport valables pour les transports en commun (train, bus).

Pour y prétendre, vous devez fournir :

  • Votre avis d’imposition,
  • Le justificatif de vos revenus et de votre patrimoine (avis de pensions, de capitaux placés, de rentes…),
  • Le motif de votre déplacement.

L’AIDE SOCIALE LEGALE+

DE QUOI S’AGIT-IL ?

Les prestations d’aide sociale légale sont des aides destinées à compenser certains déséquilibres financiers dus à la maladie, à la vieillesse ou aux handicaps des personnes qui ne peuvent ainsi être aidées par d’autres moyens.

Les conditions d’attribution d’une prestation d’aide sociale résultent de dispositions législatives ou réglementaires.

L’aide sociale s’appuie sur quatre caractéristiques fondamentales :

  • Son caractère subsidiaire : l’aide sociale n’intervient qu’après épuisement de tous les moyens de recours aux ressources personnelles, à la solidarité familiale, et aux divers régimes de protection sociale existants (Sécurité Sociale, Caisse d’Assurance Vieillesse etc.). Ce principe est appliqué sauf dispositions législatives ou règlementaires contraires.
  • Son caractère d’avance : Sauf dispositions contraires, les sommes versées au titre de l’aide sociale sont des avances récupérables. Dès lors, le Département peut exercer divers recours dans les conditions prévues par les textes en vigueur. Afin de garantir les recours à engager, le Département peut prendre une hypothèque légale sur les biens du bénéficiaire.
  • Son caractère temporaire et révisable : l’admission à l’aide sociale n’a pas de caractère définitif. Elle est soumise à révision : en cas de changement de la situation du bénéficiaire, lorsque la décision a été prise sur la base d’éléments incomplets ou erronés ou d’une fausse déclaration, du fait d’une décision judiciaire.
  • Son caractère personnel et obligatoire : l’aide sociale est un droit personnel, incessible et insaisissable. Elle est accordée en fonction des besoins et de la situation personnelle du demandeur.

Le CCAS est chargé de constituer le dossier de demande et de le transmettre au représentant de l’Etat ou au Président du Conseil Départemental pour instruction et décision.

QUELLES SONT LES AIDES AUXQUELLES VOUS POUVEZ PRETENDRE ?

  • La prise en charge des frais d’hébergement en EHPAD ou en FOYER DE VIE

Vous souhaitez intégrer un établissement d’accueil mais vos ressources ne vous permettent pas de couvrir les frais d’hébergement. Vous pouvez bénéficier d’un complément de ressources pour vous aider à payer l’intégralité du reliquat tout en vous permettant de conserver un pécule pour vos dépenses personnelles de plaisir et de confort. Pour y prétendre, vous devez fournir :

  • Votre avis d’imposition
  • Le justificatif de vos revenus et de votre patrimoine (avis de pensions, de capitaux placés, de rentes…)
  • Les coordonnées complètes de vos enfants

Le CCAS peut vous aider à constituer le dossier et à le transmettre au Conseil Départemental pour instruction. Il est conseillé d’anticiper l’entrée en établissement pour solliciter l’Aide Sociale à l’Hébergement compte tenu des délais de traitement des dossiers.

  • La prise en charge des frais de repas en EHPA / Résidence Autonomie

Vous résidez en structure et vos ressources ne vous permettent pas de payer les frais de repas de l’établissement. L’aide sociale peut vous apporter un complément de revenus pour assumer cette charge.

Pour y prétendre, vous devez fournir :

  • Votre avis d’imposition
  • Le justificatif de vos revenus et de votre patrimoine (avis de pensions, de capitaux placés, de rentes…)
  • Les coordonnées complètes de vos enfants
  • La prise en charge d’une partie des frais d’une aide à domicile

Vous êtes retraité(e)s et vous souhaitez bénéficier de l’intervention d’une auxiliaire de vie à votre domicile. En fonction de vos revenus, vous pouvez bénéficier d’une participation financière au paiement des frais d’intervention. Si vous sollicitez l’intervention de son service d’aide à domicile, le CCAS peut vous aider à constituer la demande auprès du Conseil Départemental..


 

L’AIDE SOCIALE FACULTATIVE+

DE QUOI S’AGIT-IL ?

Au titre de sa mission de prévention et de développement social, le CCAS de DINAN a mis en place un dispositif d’aide et d’accompagnement à destination des Dinannais en difficulté.

A la différence de l’aide sociale légale, l’aide sociale facultative n’a aucun caractère obligatoire et relève de la libre initiative du CCAS et de la volonté de la Ville de DINAN d’accompagner les concitoyens les plus fragiles.

Le dispositif d’aide sociale facultative s’appuie sur les mêmes principes que l’aide sociale légale, à savoir :

  • Le caractère alimentaire, c'est-à-dire la nécessité pour vous de justifier d’un besoin ponctuel de subsistance.
  • Le caractère objectif, c'est-à-dire que votre demande est étudiée selon les mêmes critères que toutes les autres (fixés par le règlement intérieur du CCAS).
  • Le caractère subsidiaire, c'est-à-dire que le CCAS ne se substitue pas aux différents régimes légaux et n’intervient que lorsque vous avez épuisé vos droits.

Le CCAS est attaché au principe d’égalité et de non discrimination, et assure une possibilité de recours envers les décisions administratives prononcées.

QUI EST CONCERNE ?

Les aides facultatives du CCAS vous sont accessibles si vous résidez sur la commune de DINAN et sous réserve de remplir les conditions de ressources.

QUELLES SONT LES PRESTATIONS PROPOSEES ?

  • Les secours d’urgence

Vous rencontrez de façon passagère une situation difficile. Nous pouvons vous aider ponctuellement à assumer l’achat des produits de première nécessité (nourriture, produits d’hygiène) sous la forme de Chèques d’Accompagnement Personnalisé valables dans tous les commerces d’alimentation.

  • Les aides financières dédiées

Votre situation financière est fragilisée par un imprévu. Le CCAS peut vous aider à retrouver un équilibre en vous soutenant financièrement sur des questions relatives à votre logement et à ses charges, à votre insertion professionnelle, à votre santé, à la scolarité de vos enfants… L’intervention du CCAS est ponctuelle et n’a pas pour vocation à compenser une insuffisance permanente de ressources. L’aide du CCAS peut être délivrée sous forme de Chèques d’Accompagnement Personnalisé valables dans tous les commerces d’alimentation, sous la forme d’un paiement direct à l’un de vos débiteurs, ou sous la forme d’un mandat retirable en espèces au guichet du Trésor Public.

  • L’aide au paiement de la restauration scolaire

Vous avez un enfant scolarisé dans une école maternelle ou élémentaire de DINAN et vous éprouvez des difficultés pour payer le restaurant scolaire. Le CCAS peut vous octroyer une aide en fonction de votre quotient familial qui sera directement versée aux services financiers de la mairie.

  • Les bourses de rentrée scolaire

Le CCAS peut vous attribuer une bourse destinée à vous aider à assumer les frais souvent conséquents durant la période de rentrée scolaire. La participation financière du CCAS intervient en fonction du quotient familial et sur présentation du certificat de scolarité. Elle est versée sous la forme d’un virement sur votre compte bancaire.

  • Les bourses d’enseignement musical

Afin de favoriser l’accès de vos enfants à la musique, le CCAS peut vous aider à régler une partie des frais d’inscription du Kiosque. La participation financière du CCAS intervient en fonction du quotient familial et sur présentation de la facture acquittée. Elle est versée sous la forme d’un virement sur votre compte bancaire.

LES FRAIS DE SANTE+

L’aide médicale d’Etat

Vous êtes étranger et votre statut ne vous permet pas d’accéder à la Couverture Maladie Universelle (CMU). Sous certaines conditions, l’Aide Médicale d’Etat (AME) peut vous permettre de bénéficier d’un accès aux soins.

Pour y prétendre, vous devez :

  • Justifier d’une résidence sur le territoire français depuis plus de 3 mois.
  • Justifier de votre démarche de régularisation.
  • Justifier de votre identité et de celle des personnes à votre charge.
  • Ne pas dépasser un certain niveau de ressources.

Le CCAS va instruire votre demande et la transmettre à la sécurité sociale qui statuera.

La Protection Universelle Maladie (PUMA)

Vous ne disposez pas actuellement de couverture sociale. La PUMA peut vous être proposée pour pouvoir être remboursé de la part obligatoire de vos dépenses de santé ou pour bénéficier de soins sans avance de frais (consultations, examens, médicaments). La PUMA est gratuite sauf si vos revenus dépassent un certain plafond. Les personnes de votre foyer qui ne seraient pas couvertes par l’assurance maladie peuvent également bénéficier de ce dispositif.

Pour y prétendre, vous devez :

  • Justifier de votre nationalité Française ou de votre situation régulière si vous êtes étranger.
  • Résider depuis plus de 3 mois de manière stable et régulière sur le territoire.

Le CCAS va instruire votre demande et la transmettre à la sécurité sociale qui statuera.

La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C)

La CMU complémentaire est une complémentaire santé gratuite et accordée pour un an. Elle prend en charge ce qui n’est pas couvert par les régimes d’assurance maladie obligatoire. Elle permet de bénéficier d’une prise en charge à 100 % des dépenses de santé sans avoir à faire l’avance des frais. Pour bénéficier de cette prise en charge, la carte Vitale et l’attestation des droits à la CMU complémentaire doivent être présentées au médecin, au pharmacien, au laboratoire, ou à l’hôpital.

Pour y prétendre, vous devez :

  • Justifier de votre nationalité Française ou de votre situation régulière si vous êtes étranger.
  • Résider depuis plus de 3 mois de manière stable et régulière sur le territoire.
  • Ne pas dépasser le plafond d’attribution de la CMU.

Le CCAS va instruire votre demande et la transmettre à la sécurité sociale qui statue.

L’aide à la Complémentaire Santé

Vous dépassez légèrement les plafonds de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire. Vous pouvez peut-être prétendre pendant un an à une Aide à la Complémentaire Santé permettant de réduire le montant de vos cotisations.

Pour y prétendre, vous devez :

  • Justifier de votre nationalité Française ou de votre situation régulière si vous êtes étranger.
  • Résider depuis plus de 3 mois de manière stable et régulière sur le territoire.
  • Ne pas dépasser le plafond d’attribution de l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS).

Le CCAS va instruire votre demande et la transmettre à la sécurité sociale qui statue.

La Mutuelle

Vous ne disposez pas ou plus d’une couverture totale de vos frais de santé faute de mutuelle. La démarche de souscription vous paraît difficile, vous avez perdu vos droits, ou vous ne disposez pas de ressources suffisantes pour adhérer à un organisme ordinaire.

Dans le cadre du dispositif « Ma commune, ma santé », le CCAS peut vous permettre sans délai de carence, et sans condition d’âge, de santé ou de ressources d’accéder à une mutuelle à des tarifs avantageux. Dans le cadre d’un appel d’offre, plusieurs solutions correspondant au plus juste à votre situation vous seront proposées.

Pour y prétendre, vous devez :

  • Fournir un justificatif de domicile.
  • Fournir un relevé d’Identité Bancaire pour les prélèvements.

Le CCAS va vous conseiller, instruire votre demande et la transmettre à l’organisme de mutuelle que vous aurez choisi. Des permanences peuvent également être organisées avec un référent du dispositif.

L’ACCES AU LOGEMENT ET LE MAINTIEN A DOMICILE+

Le Fond Solidarité Logement (FSL)

Vous rencontrez des difficultés pour accéder à un logement ou pour assurer les dépenses du logement que vous occupez. A certaines conditions et selon les départements, le FSL peut vous accorder une aide financière pour vous aider à payer :

  • Les dépenses liées à l’entrée dans votre logement : les frais d’agence, le dépôt de garantie, le premier loyer, l’assurance du logement, les frais de déménagement, l’achat du mobilier de première nécessité lors d’un emménagement
  • Les dettes de loyers ou des charges liées à votre logement : factures d’électricité, d’eau, de gaz ou de téléphone

Vous pouvez y prétendre que vous soyez locataire, propriétaire, ou hébergé à titre gracieux. L’aide du FSL est soumise à condition de ressources et à un accompagnement social.

Pour y prétendre, vous devez :

  • Fournir le justificatif de vos ressources et de vos charges
  • Fournir le justificatif de vos factures ou de vos dettes motivant le recours au FSL

Le CCAS va instruire votre demande et la transmettre à la commission départementale qui statue.

L’Allocation Personnalisée Autonomie (APA)

Vous êtes âgé et vous éprouvez des difficultés dans votre quotidien pour accomplir les actes essentiels de la vie courante : faire votre toilette, vous habillez, effectuer vos transferts et vous déplacez, préparer vos repas et/ou vous alimentez. Vous rencontrez peut-être des difficultés de mémoire et d’orientation, ou pour gérer votre hygiène intime.

Afin de faciliter votre maintien à domicile, vous pouvez bénéficier d’une aide financière du Département pour :

  • Recruter une auxiliaire de vie
  • Financer du matériel ou des services favorisant la conservation de votre autonomie : portage de repas, téléassistance, produits d’hygiène, adaptables,…
  • Engager des travaux d’aménagement de votre domicile : remplacement d’une baignoire par une douche, installation de main courante ou de rampe d’accès, élargissement des portes intérieures permettant le passage d’un fauteuil roulant,…
  • Financer des accompagnements thérapeutiques ou des plates formes de répit : accueil de jour, transport adapté, hébergement temporaire en EHPAD

Le montant et l’affectation de l’aide financière est évalué au regard de votre autonomie évaluée selon la grille nationale AGGIR (un certain niveau de perte étant requis), de votre besoin, et de vos ressources.

Pour y prétendre, vous devez :

  • Etre âgé de plus de 60 ans
  • Résider de façon stable et régulière en France
  • Justifier de votre autonomie et de vos besoins

Le CCAS va instruire votre demande et la transmettre au Conseil Départemental qui statue après une visite à votre domicile.

L’APA peut également être sollicitée pour aider au financement des frais d’hébergement pour un accueil permanent en EHPAD. C’est l’établissement qui effectue les démarches si sa capacité est supérieure à 25 places.

 

LES PARTENAIRES DU SERVICE SOCIAL+

POUR UN BESOIN ALIMENTAIRE

Nous travaillons en collaboration avec des associations caritatives du territoire qui peuvent vous soutenir pour des aides alimentaires (distribution de nourriture, vente de denrées à prix modiques, secours financiers). Certaines d’entre elles peuvent vous recevoir directement et étudieront vos droits selon vos ressources et votre situation familiale. Pour d’autres, notre service est chargé d'évaluer les droits et de constituer le dossier d’inscription.

En fonction de votre situation et de vos besoins, nous vous orienterons vers le partenaire le plus adapté et nous vous aiderons dans vos démarches.

  • Les Restos du Cœur
    5 allée des Prunus – ZI DINAN
    Inscription sur place aux jours de permanence (mercredi après-midi et jeudi)
  • Solidarité Pays de DINAN - Banque Alimentaire
    48 promenade de la fontaine des eaux – DINAN
    Inscription au CCAS
  • Le Secours Populaire
    46 bis Promenade de la fontaine des eaux – DINAN
    Inscription sur place aux jours de permanence (mardi et mercredi)
  • La Croix Rouge
    14 bis Rue Chateaubriand – DINAN
    Inscription sur place aux jours de permanence
  • L’Epicerie Sociale
    Cité de la Ville Goudelin - DINAN
    Vente de produits alimentaires, d’hygiène et de première nécessité à prix modiques. Inscription sur place aux jours de permanence.
  • Les Jardins de Cocagne – Les Amis des Jardins
    7 bis Rue de la Coulebart – DINAN
    Vente de légumes frais et biologiques à prix modiques, cours de cuisine, participation aux récoltes. Inscription au CCAS

POUR UN BESOIN VESTIMENTAIRE

Nous travaillons en collaboration avec des associations caritatives du territoire qui peuvent vous soutenir pour des aides vestimentaires (dons ou ventes à prix modérés). Elles peuvent vous recevoir directement ou sur orientation du CCAS.

  • Les Restos du Cœur
    5 allée des Prunus – ZI DINAN
    Dons de vêtements pour tous les âges. Inscription sur place aux jours de permanence (mercredi et jeudi). L’accès au vestiaire est réservé aux personnes bénéficiaires de la distribution alimentaire.
  • Le Secours Populaire
    46 bis Promenade de la fontaine des eaux – DINAN
    Les vêtements pour tous les âges sont vendus à des prix modiques. Inscription sur place aux jours de permanence (mardi et mercerdi)
  • La Croix Rouge
    14 bis Rue Chateaubriand – DINAN
    Dons de vêtements pour tous les âges. Inscription sur place aux jours de permanence
  • La Conférence Saint Vincent de Paul
    46 Promenade de la fontaine des eaux - DINAN
    Les vêtements pour tous les âges sont vendus à des prix modiques. Inscription au CCAS ou sur place aux jours de permanence (vendredi matin)

POUR UN BESOIN DE MOBILIER ET DE VAISSELLE

Nous travaillons en collaboration avec des associations caritatives du territoire qui peuvent vous soutenir pour des aides vestimentaires (dons ou ventes à prix modérés). Elles peuvent vous recevoir directement ou sur orientation du CCAS.

  • La Conférence Saint Vincent de Paul
    46 Promenade de la fontaine des eaux - DINAN
    Dons et vente de tout type de mobilier et de vaisselle. Inscription au CCAS ou sur place aux jours de permanence (vendredi matin).
  • EMMAÜS
    13 rue de Saint Malo – ST BRIEUC
    Dons et vente de tout type de mobilier et de vaisselle. Inscription au CCAS.

POUR UN BESOIN DE LOGEMENT

Nous travaillons en collaboration avec des associations et organismes du territoire qui peuvent vous héberger, vous accompagner dans votre recherche de logement, ou qui peuvent vous aider à en améliorer les conditions.

  • DINAN Habitat
    14 boulevard de l’Europe – CS 61017 – DINAN
    Demande de logement social. Inscription sur place (02.96.87.15.15)
  • Maison du Département
    Service Action Sociale, 7 rue Victor Schoelcher – DINAN
    Aides aux démarches administratives, accompagnement social, secours financiers pour les familles. Prise de rendez-vous sur place (02.96.80.00.80)
  • Compagnons Bâtisseurs
    324 Cité Bretonnière, bâtiment 7 – DINAN
    Travaux de rénovation et d’embellissement de logements avec la participation active des locataires ou propriétaires, participation aux achats de matériel. Contact en direct au 02.96.80.97.63 ou par l’intermédiaire du CCAS.
  • Association NOZ DEIZ
    12 rue du Capitaine Hesry – DINAN
    Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, hébergement temporaire, accueil de jour, accompagnement social, lits halte soin santé. Prise de rendez-vous sur place
  • Association STEREDENN
    Chemin du Pont Pinet - DINAN
    Résidence Habitat Jeunes (FJT), logements en sous location, bourse aux logements, accompagnement social lié au logement, accueil de jour de personnes victimes de violence. Renseignements et inscriptions sur place (02.96.87.12.12)

POUR UN BESOIN DE VACANCES OU DE LOISIRS

  • Le Secours Populaire
    46 bis Promenade de la fontaine des eaux – DINAN
    Possibilité de partir en famille pendant l’été. Inscription sur place aux jours de permanence (mardi et mercredi).
  • Maison du Département
    Service Action Sociale, 7 rue Victor Schoelcher – DINAN
    Aides aux démarches administratives, accompagnement social, secours financiers pour les familles. Prise de rendez-vous sur place (02.96.80.00.80)
  • Mission Locale
    5 rue Gambetta – DINAN
    Pour les jeunes de 16 à 25 ans : accueil, information et orientation, aide à la recherche d’emploi, à la formation, aide financière dans le cadre du Fond Local d’Aide aux Jeunes (subsistance, formation, mobilité,
  • Atelier du 5 bis
    5 bis rue Gambetta - DINAN
    Accueil, écoute et orientation ; renseignements, inscriptions et facturation des services périscolaires et des centre de loisirs ; point informations jeunesse ; accompagnement des projets et initiatives collectives. Renseignements et inscriptions sur place (02.96.39.38.21)

POUR DES QUESTIONS RELATIVES A VOS ENFANTS OU A VOTRE FAMILLE

  • Atelier du 5 bis
    5 bis rue Gambetta - DINAN
    Accueil, écoute et orientation ; renseignements, inscriptions et facturation des services périscolaires, des crèches et des centre de loisirs ; point informations jeunesse ; accompagnement des projets et initiatives collectives. Renseignements et inscriptions sur place (02.96.39.38.21)
  • Maison du Département
    Service Action Sociale, 7 rue Victor Schoelcher – DINAN
    Aides aux démarches administratives, accompagnement social, secours financiers pour les familles. Prise de rendez-vous sur place (02.96.80.00.80)
  • Mission Locale
    5 rue Gambetta – DINAN
    Pour les jeunes de 16 à 25 ans : accueil, information et orientation, aide à la recherche d’emploi, à la formation, aide financière dans le cadre du Fond Local d’Aide aux Jeunes (subsistance, formation, mobilité).

POUR DES QUESTIONS RELATIVES A VOTRE INSERTION

  • Maison du département
    Service Action Sociale, 7 rue Victor Schoelcher – DINAN
    Aides aux démarches administratives, accompagnement social, secours financiers pour les familles. Prise de rendez-vous sur place (02.96.80.00.80)
  • Mission Locale
    5 rue Gambetta – DINAN
    Pour les jeunes de 16 à 25 ans : accueil, information et orientation, aide à la recherche d’emploi, à la formation, aide financière dans le cadre du Fond Local d’Aide aux Jeunes (subsistance, formation, mobilité…). Renseignements et inscriptions sur place (02.96.85.32.67).
  • Association STEREDENN
    Chemin du Pont Pinet - DINAN
    Chantiers d’insertion, formations, aide à la mobilité, centre d’informations, boutique solidaire. Renseignements et inscriptions sur place (02.96.87.12.12)
  • Atelier du 5 bis
    5 bis rue Gambetta - DINAN
    Accueil, écoute et orientation ; point informations jeunesse ; accompagnement des projets et initiatives collectives. Renseignements et inscriptions sur place (02.96.39.38.21)

POUR DES QUESTIONS RELATIVES A VOTRE ACCUEIL SI VOUS ETES ETRANGER

Nous travaillons en collaboration avec une association caritative du territoire qui peut vous soutenir pour des démarches administratives relatives à votre statut. Nous vous invitons à la contacter directement :

  • Solidarité Pays de Rance
    Permanence à l’Atelier du 5 bis, Rue Gambetta - DINAN
     

1 TOIT 2 GENERATIONS+

Vous avez entre 16 et 30 ans et vous recherchez un logement ? Vous avez plus de 60 ans et vous recherchez une compagnie dans votre quotidien ? 1 toit, 2 générations est fait pour vous !

En 2013, le Conseil Départemental des Côtes d’Armor (CD22), dans le cadre de sa politique jeunesse, a missionné l’ADIJ 22 pour mettre en place un service de cohabitation intergénérationnelle sur le département, suite à une étude de faisabilité réalisée par l’association.

Aujourd’hui, le service est soutenu par la CAF, le CD22.
Ce service est présent sur 7 territoires du département : Lamballe Terre & Mer, Ville de Plérin, Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération, Ville de Binic-Etables sur Mer, Leff Armor Communauté, Ville de St Brieuc et Ville de Dinan.

L’ADIJ 22 est adhérente au réseau CoSI, réseau national de cohabitation intergénérationnelle, ayant reçu le label « la France s’engage ».

 

1 toit, 2 générations-Côtes d’Armor, qu’est-ce que c’est ?

Un hébergeur de 60 ans et plus désireux d’un peu de compagnie, disposant d’une chambre libre, propose à un jeune de moins de 30 ans d’être hébergé en échange de temps de présence et de partage.

Ce service permet de mettre en relation un senior avec un jeune à la recherche d’un hébergement temporaire sur le territoire sur une période d’1 à 10 mois maximum.

Ce service n’est pas une agence immobilière et ne propose pas de location de chambre ou de studio.

L’objectif de ce dispositif est d’encourager de nouvelles formes de solidarité et de coopération.

 

À qui s’adresse le service ?

  • Les jeunes de 16 à 30 ans, étudiants, stagiaires, apprentis, jeunes actifs, saisonniers ou en formation.
  • Des seniors seuls ou en couple, de 60 ans et plus, autonomes.

 

Comment profiter du service ?

Il suffit de s’adresser au CCAS de Dinan pour les séniors ou au Point Information Jeunesse (PIJ) de Dinan- Atelier du 5 Bis pour les jeunes.

Un dossier est remis au candidat et un entretien sera prévu à réception du dossier ainsi qu’une visite du domicile de l’hébergeur.

Les binômes sont ensuite réalisés. La rencontre des binômes s’effectue au domicile de l’hébergeur.

Une convention d’hébergement et une charte sont ensuite signées par le jeune et le senior.

Un suivi mensuel est assuré par le service pour chacun des cohabitants pour s’assure que tout se passe bien.

 

JEUNES, par votre présence vous contribuez à :

-> entretenir ou créer un lien intergénérationnel,

-> rassurer le senior et/ou sa famille.

HEBERGEURS, par votre accueil vous contribuez à :

-> donner "un coup de pouce" aux jeunes dans le cadre de leur premier emploi, d'une formation, d'une mutation professionnelle, d'études, d'un apprentissage ou d'un stage,

-> offrir un cadre de vie convivial.

 

Quels sont les engagements de chacun des cohabitants ?

Dès qu’un binôme est formé et souhaite commencer la cohabitation, une convention d’hébergement est signée afin de se mettre d’accord sur différents aspects de la cohabitation (temps de présence, espace de vie commun…).

Les tâches de la vie quotidienne sont effectuées ensemble, comme dans une colocation entre jeunes.

La présence d’un jeune au côté du senior ne se substitue pas aux services de soutien à domicile existants ou qui seraient nécessaires.

Le jeune ne fait pas à la place du senior mais avec le senior.

Le service est gratuit pour les hébergeurs de 60 ans et plus.

Le jeune quant à lui, verse chaque semaine au senior une participation aux charges de la maison (de 15 € à 20 € par semaine).
Le jeune ne verse pas de loyer au senior.

 

À quel moment doit on débuter les démarches ?

Jeunes et seniors doivent s’inscrire le plus tôt possible afin d’avoir toutes les chances de trouver son binôme.

 

Pour plus d'informations :

Contact pour les seniors

Centre communal d’action sociale (CCAS)
32 rue René Fayon

22100 DINAN

Tél. 02 96 87 17 00 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h00 à 17h00)

 

Contact pour les jeunes

Point Information Jeunesse de Dinan

L'Atelier du 5 Bis

5bis, rue Gambetta 22100 DINAN
Tél. : 02 96 39 38 21
atelierdu5bis@dinan.fr

Tél. 02 96 39 38 21 (Ouvert du lundi au vendredi 9h00 à 12h15 et de 13h30 à 17h30)